Réservé aux abonnés

Albasini a essayé

Mark Cavendish au sprint.

21 juil. 2012, 00:01

Michael Albasini a encore tenté sa chance hier en se glissant dans l'échappée du jour, mais ça n'a pas fonctionné. "En fait, je suis parti pour protéger nos sprinters et je me suis retrouvé dans ce groupe avec de bons coureurs" , raconte le Thurgovien qui a encore passé 100 km en tête. "J'ai beaucoup travaillé pour mes compagnons, mais c'était très difficile d'aller au bout. Quand nous n'avons plus eu qu'une minute d'avance à 28 km de l'arrivée, je me suis rendu compte que c'était impossible." A huit jours de la course en ligne olympique sa forme apparaît réjouissante.

Le champion du monde...