Affaire Armstrong: Bruyneel demande l'arbitrage

Dans le cadre de la procédure intentée contre Lance Armstrong, Johan Bruyneel, ancien directeur sportif de l'US Postal, a fait valoir son droit à être entendu par un panel d'arbitres.

14 juil. 2012, 08:51
Johan Bruyneel (dans la voiture), l'ancien directeur sportif de Lance Armstrong (à vélo ici au Tour de France 2002), a démenti les accusations de dopage portées contre lui par l'Agence américaine de lutte contre le dopage (USADA.

Johan Bruyneel a fait valoir son droit à être entendu par un panel d'arbitres dans le cadre de la procédure disciplinaire pour dopage ouverte contre lui, a indiqué l'Agence américaine antidopage (Usada). Le Belge, ancien directeur sportif de l'US Postal et Discovery Channel, est accusé d'avoir pris part à un système de dopage organisé au sein des équipes avec lesquelles Lance Armstrong a remporté ses sept Tours de France.

"M. Bruyneel a demandé à ce que son affaire soit portée devant un panel d'arbitres, dont les auditions peuvent être ouvertes au public, a annoncé l'Usada. Toutes les preuves y seront présentées, tous les témoins interrogés sous serment et le panel d'arbitres indépendants rendra ensuite une décision."

Bruyneel, un ami personnel d'Armstrong, a été le directeur sportif du Texan pendant l'essentiel de sa carrière professionnelle. Il est actuellement directeur sportif chez RadioShack, mais a décliné sa participation au Tour de France à cause de cette procédure, ouverte mi-juin