San Antonio mène 1-0 face à Miami dans la finale de NBA

Les San Antonio Spurs ont remporté le premier match de la finale de la NBA qui les oppose au double tenant du titre, le Heat de Miami. Les Texans se sont imposés 110-95 chez eux.

06 juin 2014, 10:40
Ray Allen (34) marque entre Tim Duncan, et Danny Green. Mais Miami finira par s'incliner.

San Antonio a pris un départ idéal dans la finale NBA qui l'oppose au double tenant du titre Miami. Les Spurs ont dominé le Heat 110-95 jeudi en terre texane.

La troupe de l'entraîneur Gregg Popovich a forcé la décision dans l'ultime quart-temps, remporté 36-17. Double tenant du titre, le Heat a il est vrai dû composer sans sa star LeBron James dans le "money time". Gêné par la chaleur étouffante - il faisait 32° en raison d'une panne du réseau d'air conditionné -, le MVP des deux dernières finales a souffert de crampes.

Remplacé une première fois à 7'31'' du terme, "KIng James" revenait sur le parquet à 4'33'' du "buzzer" mais ne tenait que 34''. Miami n'accusait que deux longueurs de retard (94-92) à cet instant. Impuissant et humilié, il était ramené sur le banc par ses équipiers et regagnait son vestiaire en boitant.

San Antonio forçait alors la décision en réussissant ses quatre derniers tirs primés grâce à Danny Green, Kawhi Leonard (deux fois) et Tony Parker. Danny Green (11 points dans l'ultime quart) avait d'ailleurs montré la suite en réussissant deux paniers à 3 points consécutifs pour faire passer le score de 84-88 à 90-88. Les Spurs n'ont pourtant pas particulièrement brillé dans cet exercice jeudi soir, ne rentrant que 6 de leurs 19 premières tentatives.

La sortie prématurée de LeBron James - qui avait déjà souffert de crampes en finale il y a deux ans - a donc tout changé dans cette partie. Le double champion olympique fut malgré ses déboires le meilleur marqueur de cette rencontre, avec 25 points en 33' de jeu. Les autres membres du "Big Three" Dwyane Wade (19 points) et Chris Bosh (18 points, 9 rebonds) n'ont pas pu compenser son absence dans les instants décisifs.

En quête d'un cinquième titre de champion, l'intérieur Tim Duncan (38 ans) a brillé dans le camp des Spurs en signant un double double( 21 points, 10 rebonds). San Antonio a également pu compter sur un excellent Tony Parker: incertain en raison d'une blessure à la cheville gauche, le meneur français fut le joueur le plus utilisé (36'36'') de son équipe. Il a réussi 19 points et 8 assists. Mais c'est surtout le banc des Spurs qui a fait la différence: Manu Ginobili a brillé avec 16 points et 11 assists, tout comme Boris Diaw (2 points seulement, mais 10 rebonds et 6 assists).

Le deuxième match a lieu dimanche, toujours à San Antonio où les Spurs viennent de remporter huit matches de suite avec un écart minimal d'au moins 15 points. Un nouveau record dans l'histoire de la NBA qui ne s'explique pas seulement par un problème d'air conditionné.

Championnat de NBA. Play-off. Finale (au meilleur des 7 matches). 1er match: San Antonio Spurs - Miami Heat 110-95; 1-0 dans la série.