LNA: Genève remporte un troisième derby lémanique

Lausanne a subi une défaite cuisante à Genève. Les Genevois se sont imposés pour la troisième fois de suite, sur un score de 3-0.

04 déc. 2014, 21:56
Ossi Louhivaara, lutte pour le puck avec le joueur Genevois, Eliot Antonietti.

Genève-Servette a-t-il vraiment besoin de Cody Almond et Matthew Lombardi? Pas pour battre ce Lausanne-là en tous les cas. Ménagés, les deux piliers de la saison dernière ont pu voir que leurs coéquipiers avaient de la ressource. Les Grenat ont usé de leur premier power-play pour faire plier le LHC une première fois grâce à Noah Rod (32e) et avec le concours d'une arrière-garde vaudoise trop lente à réagir. Sans Bezina, blessé, le troisième jeu de puissance de la ligue n'a pas mis longtemps à trouver l'ouverture. Et comme Lausanne affiche une efficacité en box-play de 70,45% à l'extérieur, le but de Rod fut tout sauf le fruit du hasard.

A la 39e, c'est Taylor Pyatt qui a converti une passe de D'Agostini pour le 2-0. Philipp Rytz n'a pas eu le beau rôle sur le coup, mais Taylor Pyatt a bénéficié d'un brin de réussite en faisant passer le puck au-dessus d'un Huet couché sur la glace.

Avant ces quelques banderilles au cours de la période médiane, les spectateurs des Vernets ont eu peu d'occasions d'avoir le palpitant plus haut que de raison. Pour les insomniaques, on ne saurait trop leur conseiller le visionnage du tiers initial de ce Genève-Servette - LHC. Du sédatif premier choix avec dans le rôle de "tombe paupières" numéro un, des maladresses et des approximations.

Si Chris McSorley n'a pas eu besoin de haranguer ses troupes, la bande de Heinz Ehlers a présenté un jeu offensif anémique avec des attaquants étrangers aphones. Même le retour de Hytönen au sein de la première triplette vaudoise n'a pas eu l'effet escompté. Autrefois imprenable pour les Servettiens, la forteresse lausannoise ressemble aujourd'hui à une tente de scout. Et au passage, le portier pigiste de Genève Janick Schwendener a signé un deuxième blanchissage de suite à son troisième départ.

Ce succès permet aux Aigles de prendre neuf longueurs d'avance sur leurs adversaires du soir et de conforter leur sixième rang. De son côté, le LHC subit sa dixième défaite en onze sorties et ne doit sa place au-dessus de la barre qu'à un petit miracle. Les Vaudois comptent surtout deux matches de plus que Bienne et Kloten qui pointent à deux unités. Autant dire que la situation est précaire.

 

Genève-Servette - Lausanne 3-0 (0-0 2-0 1-0)

Les Vernets. 7135 spectateurs (guichets fermés). Arbitres: Wehrli/Wiegand, Fluri/Progin.

Buts: 32e Rod (Taylor Pyatt/à 5 contre 4) 1-0. 39e Taylor Pyatt (D'Agostini) 2-0. 60e (59'47) Vukovic (Schwendener) 3-0 (dans la cage vide).
Pénalités: 3 x 2' contre Genève; 3 x 2' contre Lausanne.
PostFinance Top Scorers: Romy; Louhivaara.

Genève-Servette: Schwendener; Vukovic, Marti; Eliot Antonietti, Mercier; Loeffel, Iglesias; Trutmann; D'Agostini, Romy, Taylor Pyatt; Jacquemet, Rod, Kast; Simek, Tom Pyatt, Picard; Traber, Rovera, Gerber.
Lausanne: Huet; Leeger, Gobbi; Jannik Fischer, Stalder; Seydoux; Déruns, Hytönen, Bang; Louhivaara, Miéville, Pesonen; Neuenschwander, Froidevaux, Benjamin Antonietti; Conz, Savary, Augsburger; Herren.

Notes: Genève sans Rubin, Bays, Mayer, Bezina (blessés), Lombardi, Almond (ménagés) ni Ranger (surnuméraire); Lausanne sans Genoway, Lardi (blessés) ni Simon Fischer (surnuméraire). 58e temps mort de Lausanne. Lausanne joue sans gardien de 57'33 à 59'47.