La Serbie sacrée, la France échoue encore

Seconde défaite consécutive en finale de l'Euro féminin pour l'équipe de France, battue par la Serbie à Budapest (HUN).

28 juin 2015, 21:57
L'image est trompeuse: c'est bien la Serbe Ana Dabovic (en blanc) qui a dominé la Française Diandra Tchatchouang en finale.

La Serbie est devenue championne d'Europe pour la première fois de son histoire, en faisant vivre un nouveau calvaire à la France (76-68), battue pour la deuxième fois d'affilée en finale d'un Euro féminin, à Budapest. Les Serbes, qui n'étaient encore jamais montées sur un podium international, ont mis au supplice les Françaises, par leur adresse et leur talent pur.

Les Bleues ont montré beaucoup de volonté, mais elles ont été tactiquement et techniquement surclassées par les Serbes, parfaitement dirigées par Marina Maljkovic, la fille de l'illustre Bozidar.

Avec cette victoire, la Serbie est directement qualifiée pour les JO 2016 à Rio. Elle devient le premier pays issu de l'ex-Yougoslavie à décrocher l'or européen. La Yougoslavie n'avait jamais été sacrée championne d'Europe, mais avait été quatre fois finaliste (1968, 1978, 1987, et 1991), s'inclinant à chaque fois contre l'URSS.

Pour les Bleues, qui espéraient apporter à la France un troisième titre européen après ceux de 2001 et 2009, la déception est immense. C'est la troisième défaite en finale, avec celle des JO de Londres en 2012, pour quatre des joueuses cadres de l'équipe de France: Céline Dumerc, Sandrine Gruda, Isabelle Yacoubou et Endy Miyem. Elles n'ont remporté qu'un titre, en 2009 en Lettonie, quand elles avaient surgi de nulle part.