Réservé aux abonnés

«Un succès pourrait nous libérer»

Montheysan lors des quatre dernières saisons, Cédric Mafuta relève un nouveau défi à Neuchâtel, une équipe meurtrie en ce début d’exercice. Il retrouve son ancien club ce soir dans un quart de finale qui sent la poudre.

29 nov. 2016, 23:34
/ Màj. le 30 nov. 2016 à 00:01
Basketball Union Neuchatel 

Cedric Mafuta



Neuchatel, le 5 novembre 2016

Photo: Christian GalleyMafuta BASKETBALL UNION NEUCHATEL

Cédric Mafuta va bien. Merci pour lui. Après quatre saisons de suite au BBC Monthey, le Genevois se plaît à Neuchâtel, il savoure pleinement sa nouvelle vie à Union. «Je retrouve une grande ville, le lac, le multiculturalisme. Je me suis très vite adapté, même s’il n’a pas été facile de quitter le Chablais», lance-t-il. Dans sa voix, peu ou pas de regret. A tout juste 32 ans, l’ancien capitaine du BBCM s’est lancé un nouveau défi qu’il compte bien relever avec sa fougue habituelle. Les temps sont certes durs pour Union, battu quatre fois en six matchs de championnat, mais l’optimisme demeure. ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois