Réservé aux abonnés

Les Fêtes autorisent tous les rêves

Retrouvés, les Valaisans ne craignent plus personne. Pas même Fribourg qui les avait battus de... 34 points au match aller. Alors, pourquoi pas un exploit ce soir?

22 déc. 2010, 05:02

La période des Fêtes autorise tous les rêves. Même les plus inaccessibles. Alors Monthey qui s'offre Olympic comme cadeau de Noël, pourquoi pas? Les Bas-Valaisans n'ont peut-être plus battu les Fribourgeois depuis près de deux ans (ndlr: 87-85 le 10 janvier 2009) et restent sur une monstrueuse claque cette saison (ndlr: 89-55, le 27 octobre dernier), qu'importe. Dans ce championnat à rebondissements multiples, tout peut arriver. Personne n'est à l'abri de... personne. Le classement, étriqué, prouve le peu de différence entre les formations de milieu de tableau.

Un jour septième, un jour sixièm...