Réservé aux abonnés

A deux, ils sont plus forts

Frank et Andy Schleck ont uni leurs efforts pour créer quelques faibles écarts. La bonne opération est pour l'aîné. Samuel Sanchez remporte la première étape de montagne.

15 juil. 2011, 05:02

Finalement, ce sont peut-être bien eux, les frères Schleck, qui détiennent les clés de la maison. Hier, à l'occasion d'une première étape de haute montagne qui n'a certes pas créé de gros écarts, ils ont profité de leur supériorité numérique pour grignoter un peu de temps à leurs adversaires. Andy, le cadet, a été le premier à accélérer, à quatre kilomètres de l'arrivée. Mais c'est Frank, l'aîné, qui a fini par exploiter la situation. C'est lui qui a été le plus tranchant, à trois "bornes" de la ligne. Et c'est lui qui réalise la - seule - bonne opération du jour en grignotant vingt secondes, ...