Réservé aux abonnés

Une percée dans la recherche contre la maladie d'Alzheimer

Des chercheurs de Zurich et de Berlin ont découvert des anticorps.

26 nov. 2012, 00:01
data_art_1228300.jpg

Un groupe d'anticorps, qui sont aussi utilisés dans le traitement du psoriasis - une maladie immunitaire -, peuvent nettement atténuer, sur des souris, les modifications pathologiques du cerveau qui caractérisent la maladie d'Alzheimer. C'est ce que montre une étude germano-suisse.

Une réaction immunitaire accrue est à la fois considérée comme la cause et la conséquence de la maladie d'Alzheimer. Mais jusqu'à présent, on ignorait si les substances chimiques générées par la réponse immunitaire - les cytokines - influencent l'acuité de la maladie. Celle-ci se manifeste surtout par le dépôt path...