Santé: plus d'un senior suisse sur deux est en surpoids

Les seniors suisses sont trop gros. Chez les hommes, 3 retraités sur 5 sont en surpoids, chez les femmes, ce taux tombe à moins d'1 sur 2. Ces taux très élevés alarment l'Office fédéral de la santé publique, en raison des risques de cancers, de diabète ou de maladies cardio-vasculaires accrus par ce facteur.
25 juin 2019, 11:34
Le maintien d'une activité sportive régulière est important chez nos aînés (illustration).

Les seniors souffrent plus de surpoids que les autres catégories d'âges. Plus d'une personne de 65 ans et plus sur deux (53%) a un indice de masse corporelle trop élevé.

Le phénomène touche davantage les hommes que les femmes. Trois retraités sur cinq (62%) présentent un surpoids tandis que chez les femmes, la proportion est de 46%, un taux tout de même " très élevé", s'alarme mardi l'Office fédéral de la santé publique dans un communiqué.

La proportion de personnes en surpoids est inférieure dans les autres catégories d'âges: 42% chez les 35-49 ans et 27% chez les 15-34 ans.

Cancers, maladies du coeur et diabète

Ces chiffres sont préoccupants car le surpoids augmente non seulement les risques de maladies cardio-vasculaires, mais aussi celui de développer plusieurs types de cancers de même que le diabète de type 2, rappelle l'OFSP.

Ce dernier indique que ces chiffres sont issus de son nouveau système de monitorage des addictions et des maladies non transmissibles, intitulé MonAM.

Cet outil permet d'examiner l'influence des facteurs socio-démographiques sur divers indicateurs tels que le surpoids, le tabagisme ou l'hypertension. Pour l'instant, plus de cinquante indicateurs sont accessibles sur le portail en ligne. A terme, il en comptera plus de 120.

En savoir plus : Le site du nouveau système de monitorage