Réservé aux abonnés

René Botteron, l'homme tranquille

Il fut dans les années 1970 la chevelure emblématique du grand FC Zurich et le capitaine de l'équipe nationale. A 56 ans, René Botteron travaille dans une banque.

18 juin 2011, 05:03

Le cadre semble taillé sur mesure pour lui. Lorsque vous arrivez au numéro 16 de l'Aeschenvorstadt, à Bâle, inutile de chercher une quelconque enseigne flamboyante et rutilante de la Banque Dreyfus. Il n'y en a pas. Tout juste ces quelques lettres, discrètes, apposées sur la porte d'entrée: "DS & Cie AG - LFD & Cie SA". En décrypté: "Dreyfus Söhne - Les Fils de Dreyfus". C'est là que René Botteron travaille depuis 1993. "C'est Peter Ramseier, un ancien du FC Bâle, qui était alors chef du personnel, qui m'a engagé", explique-t-il.

Pas de cravate, mais quelques kilos en plus, et toujours...