Réservé aux abonnés

Les orangs-outans jamais désorientés

12 sept. 2013, 00:01

Les orangs-outans en liberté sont capables de planifier leurs déplacements du lendemain et de le communiquer à leurs congénères. C'est le constat d'une étude de terrain de chercheurs zurichois dans la jungle de Sumatra, publiée dans la revue "PLOS ONE".

Ces grands singes ne font pas dans la discrétion: les mâles adultes annoncent leurs déplacements par des cris qui durent jusqu'à quatre minutes et portent à un kilomètre, comme l'écrivent Carel van Schaik et ses collègues de l'Institut et Musée d'anthropologie de l'Université de Zurich. Ces appels sont dirigés précisément dans la direction du ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois