Réservé aux abonnés

La santé a un prix... trop élevé

Le fossé s'atténue entre les prix d'usine suisses et ceux des pays européens. Mais l'écart reste de taille, surtout dans le secteur des génériques.

21 janv. 2012, 00:01
data_art_620956

Voilà qui ne va pas plaire aux dirigeants de Novartis, dont l'une des principales doléances - exprimée à maintes reprises ces derniers mois pour justifier leurs projets de restructuration - est la pression pour faire baisser les prix des médicaments: cette pression risque bien de redoubler ces prochains temps.

Raison de la grogne escomptée des consommateurs, acteurs de la santé et autorités à l'encontre des milieux de la pharma? Une étude présentée hier conjointement par Santésuisse, Interpharma et vips, qui met le doigt sur la cherté des médicaments helvétiques (remboursés) en comparaison eu...