Réservé aux abonnés

Homme de coupe et de coeur Les Zurichois n'ont vraiment rien volé

Stéphane Grichting remporte sa quatrième finale en quatre participations. Un succès mérité après une déviation malheureuse. Les Rhénans perdent la coupe à la loterie des penalties.

21 mai 2013, 00:01
data_art_1587200.jpg

Stéphane Grichting donne une touche valaisanne à la victoire de Grasshopper en coupe de Suisse. Et l'apport ne se limite pas à son origine cantonale. A 34 ans, il remporte son quatrième trophée en autant de finales. Quatre sur quatre pour le Chalaisard, invincible dans l'exercice avec un premier succès acquis sous le maillot sédunois en 1997, deux avec la tunique auxerroise en coupe de France en 2003 et 2005 et le dernier en date hier après-midi au stade de Suisse contre Bâle. 4-3 dans la série des tirs au but après une marque de parité au terme des prolongations (1-1).

"Celle-là, nous avons...