France: l'état du second porteur du coronavirus se dégrade

Le deuxième patient porteur du coronavirus en France est sous assistance ventilatoire par respirateur depuis lundi matin. Il avait a partagé sa chambre à l'hôpital de Valenciennes pendant quatre jours avec le premier porteur.

13 mai 2013, 17:33
Trois cas du coronavirus semblables au SRAS avaient été suspectés en France. Un seul est confirmé.

L'état de santé du deuxième patient porteur du coronavirus (NCoV) en France s'est encore dégradé dans la nuit de dimanche à lundi, a annoncé lundi l'hôpital de Lille où l'homme est hospitalisé. Ce développement accrédite l'hypothèse de l'OMS d'une transmission interhumaine du virus.

"Les médecins ont constaté une dégradation respiratoire survenue dans la nuit de dimanche à lundi. Il a été placé sous assistance ventilatoire par respirateur ce lundi matin. Son état de santé n'est pas encore stabilisé", lit-on dans un communiqué.

Cet homme d'une cinquantaine d'années a partagé sa chambre à l'hôpital de Valenciennes pendant quatre jours avec le premier porteur. Il avait été admis en service de réanimation dimanche après une première dégradation de son état de santé.

Quant au premier patient identifié, un homme de 65 ans, il présente une défaillance respiratoire et est toujours sous assistance extra-corporelle. Aucun signe d'amélioration n'est constaté par les médecins, qui jugent son état "stable et sérieux".

Ce nouveau développement accrédite l'hypothèse avancée dimanche par l'OMS d'une transmission interhumaine du NCoV, un virus proche du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère).

Panique en Arabie saoudite

En Arabie saoudite, la panique a commencé à gagner les habitants de la région où ont été recensés la majorité des cas de coronavirus, selon des témoignages recueillis lundi par l'AFP. De nombreux habitants se sont présentés aux services d'urgence des hôpitaux de la région d'Al-Ahsa au moindre signe de fièvre.

Tous les cas admis dans les hôpitaux de la région sont placés en isolement médical, selon les autorités.

Le ministre saoudien de la Santé Abdallah Al-Rabia a annoncé dimanche que 15 personnes étaient mortes du coronavirus depuis l'été dernier dans le royaume, sur un total de 24 cas d'infection en Arabie saoudite.

Au niveau mondial, 34 cas confirmés du nouveau virus ont été notifiés à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis septembre 2012 et 18 personnes en sont mortes, selon un dernier bilan.

Une épidémie de SRAS a causé la mort de plus de 800 personnes en Chine en 2003, déclenchant une alerte sanitaire à l'échelle mondiale.