Etats-Unis: des étudiants inventent un remède préventif contre la gueule de bois

Le rituel est connu: une fête trop arrosée et le lendemain la tête se fait lourde et douloureuse. La gueule de bois pourrait bientôt n'être plus qu'un mauvais souvenir, à en croire l'invention de deux étudiants Américains. Ceux-ci ont mis au point une poudre qui, ingurgitée avant le premier verre d'alcool, en fait disparaître les symptômes les plus désagréables.

27 févr. 2017, 10:53
/ Màj. le 27 févr. 2017 à 13:03
Le produit se présente sous la forme d'une poudre à délayer.

Voilà une nouvelle qui devrait intéresser plus d'un fêtard. Deux étudiants de la prestigieuse université américaine de Yale ont mis au point un remède préventif anti-gueule de bois. Du nom de "SunUp", le produit est plutôt simple d'utilisation. Il s'agit en fait d'une simple poudre que l'on mélange à de l'eau. Pour qu'elle déploie pleinement ses effets, il convient d'ingurgiter la mixture 45 minutes avant d'avaler une quelconque boisson alcoolisée, ainsi que le souligne le Yale Daily News.

 

 

De l'avis de ses deux concepteurs, Margaret Morse et Liam McClintock, qui détaillent l'invention sur leur site, l'objectif est d'éliminer la perte de productivité et la souffrance dues à la gueule de bois, tout en améliorant la santé des individus et le fonctionnement du foie. La poudre se compose notamment de sulforaphane, que l'on trouve dans le brocoli par exemple, de vitamines et d'haricot mungo connus pour leur vertu à éliminer l'acétaldéhyde qui provoque la gueule de bois.

 

Pour développer leur produit, les deux étudiants expliquent avoir d'abord identifier les causes de la gueule de bois, puis rechercher les nutriments capables d'empêcher son apparition. A la différence de produits que l'on ingère après l'apparition des symptômes d'une suralcoolisation, et qui de l'avis des deux inventeurs en herbe ne sont que de simples emplâtres sur une jambe de bois, SunUp se prend de manière préventive. Encore faut-il prévoir de boire beaucoup d'alcool...

Les deux étudiants n'ont pas attendu de breveter leur découverte pour lancer une première production de leur poudre miracle. Ils espèrent atteindre 785 millions de dollars de recette avec la vente de leur produit en 2018, car il y a un vrai marché. "A ce stade, nous ciblons les jeunes actifs et les étudiants qui désirent avoir une vie sociale et sportive tout en restant productifs, explique Liam McClintock au journal du campus. De nombreux clients s'intéresseront à notre produit pour différentes raisons."

par Daniel Gonzalez