Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Regagner la confiance des clients

Le principal concessionnaire valaisan rassure sa clientèle sur la fiabilité des véhicules et déplore le manque d’éthique du groupe.

30 sept. 2015, 00:34
Sion - 29 septembre 2015 - Paul Antille, directeur du Garage Olympic - Tricherie dans les tets anti-pollutions chez Volkswagen. photo: Sabine Papilloud ANTILLE9

Principal concessionnaire VW Audi, Seat, et Skoda en Valais, Paul Antille (garage Olympic) vit un automne mouvementé. Le scandale des logiciels truqués dans certains véhicules diesel des marques qu’il importe via Amag le touche de plein fouet. «Nous avons été atterrés en apprenant cette nouvelle. Nous n’avions aucun moyen de le savoir avant et nous n’avions aucune raison de ne pas faire confiance au groupe VW. D’autant plus que les dernières campagnes «We care» mettaient l’accent sur la «propreté» des véhicules diesel.» Confiance. C’est bien là que se trouve le cœur du dilemme, car la fiabilité des automobiles concernées n’est pas remise en cause. «Nous pouvons assurer aux utilisateurs que leur sécurité n’est pas en jeu, tout comme nous leur garantissons la qualité de ces voitures.»

Aux frais du constructeur

Pour regagner la confiance de ses clients, Paul Antille leur promet une remise aux normes dans les plus brefs délais....

Votre publicité ici avec IMPACT_medias