Valais: le Concours virtuel des cuivres 2020-2021 a cartonné

Crise du coronavirus oblige, le traditionnel championnat valaisan des solistes a laissé place à un concours virtuel. Avec succès. Plus de 55% des jeunes musiciens inscrits ont joué le jeu.
14 déc. 2020, 10:27
Oriane Brückel, l'une des deux seuls finalistes du concours 2019 en lice cette année avec Arnaud Délèze, figure parmi les favoris.

Annulé pour cause de crise du Covid-19, le championnat valaisan des solistes (CVSJQ) a finalement eu lieu sous forme virtuelle. Une bonne idée selon ses organisateurs. «Plus de 55% des jeunes inscrits pour le grand rendez-vous annuel de décembre ont rendu leur copie sous forme d’un enregistrement vidéo de leur solo pour participer au Concours virtuel des cuivres (CVC) 2020-2021», annonce Bertrand Moren, président de la commission musicale.

Le verdict en février

Sur les 277 musiciens qui s’étaient inscrits pour la 26e édition du CVSJQ, 156 ont ainsi tenté leur chance via un enregistrement vidéo du solo prévu pour le championnat valaisan. «Fait très réjouissant, les plus jeunes se sont montrés les plus enthousiastes pour tester la nouvelle formule complètement digitale puisque deux tiers des minimes (50) ont tenté l’aventure.»

Entre cadets et juniors, ce sont aussi les plus jeunes qui se montrent les plus motivés. Avec une mention à la jeunesse d’Orsières, la plus représentée. Directeur de l’Edelweiss d’Orsières et de l’Union instrumentale de Liddes, Cédric Jacquemettaz s’est ainsi profilé comme le formateur le plus prolifique en envoyant 17 jeunes au Concours virtuel de cuivres 2020-2021.

Par instrument, les 58 cornets s’octroient la majorité (55%) des solistes en concours, face à 23 euphoniums, treize altos, huit trombones et une seule basse. Pour rappel, seuls les 277 jeunes et les cinq quatuors qui s’étaient inscrits pour le 26e CVSJQ pouvaient participer à ce nouveau Concours virtuel des cuivres.

Un jury d’experts extérieurs au canton va maintenant juger les prestations, mais seulement sur la base du son, pour permettre la proclamation des résultats prévue pour la mi-février 2021

 

par Pascal Guex