Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Mondiaux à Moscou: Bolt bombardé de questions sur le football

La conférence de presse avec Usain Bolt, après la finale du 100 m a été marquée par une série de questions sur le football.

11 août 2013, 22:10
Le sextuple champion olympique Usain Bolt, qui règne sur le sprint (100 m, 200 m, 4x100 m) depuis les JO 2008, a confirmé qu'il aimerait se mettre au saut en longueur avant les Jeux de Rio en 2016

Les questions sur... le football ont occupé l'essentiel du temps de la conférence de presse avec Usain Bolt, après la finale du 100 m. La star, nullement fatiguée de les entendre, a bravement répondu que Zinédine Zidane était son joueur préféré dans l'absolu, qu'il adorait Cristiano Ronaldo et que Zlatan Ibrahomic ne le laissait pas indifférent...

Bolt a aussi plaisanté avec Justin Gatlin, son dauphin sur la ligne droite: "Non, tu n'es pas capable de jouer au foot!", lui a-t-il dit, alors que l'Américain venait de préciser qu'il préférerait jouer au "soccer" plutôt qu'au football américain... Il fut aussi notamment demandé à Bolt ce qu'il pensait du joueur russe Andreï Arshavin, mais il ne s'est pas prononcé sur ce coup-là...

Il fut aussi un peu question d'athlétisme. Le Jamaïcain a déclaré qu'il se "sentait un peu courbaturé pour l'instant", mais qu'il ferait de son mieux pour être au top pour le 200 m et qu'il prendrait un bain glacé pour mieux récupérer. "Mais je ne peux rien vous promettre", a-t-il précisé, à la question de savoir s'il battrait son record du monde (19''19).

Le champion de Trelawny s'est réjoui de son départ correct en finale du 100 m, qu'il a qualifié de "moyen dans l'absolu, mais bon pour lui" (sachant que le départ est en général son point "faible"). Il savait que Gatlin n'était pas du genre à craquer sous la pression, donc il s'est appliqué et accroché.

Bolt a aussi dit que la pluie ne l'avait pas dérangé et qu'il n'avait pas ressenti de pression particulière. Il s'est concentré sur sa mission: donner le meilleur de lui-même. Il a aussi déclaré qu'il avait été assez "dur" pour lui de se remettre dans le bain après son nouveau triple sacre olympique l'été passé, mais qu'il avait "toujours gardé confiance en son coach" (Glen Mills) pour qu'il l'amène en forme pour ces Mondiaux. Il a ajouté, en vue de 2014, qu'il se réjouissait de participer en principe aux Jeux du Commonwealth, en l'absence d'autre grand Championnat.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias