Yémen: un attentat tue au moins 41 militaires dont des recrues

Un double attentat suicide visant l'armée a fait au moins 41 morts lundi à Aden. L'attaque a tué essentiellement des recrues.

23 mai 2016, 10:05
Aden est le théâtre d'attaques armées récurrentes, revendiquées ou attribuées à des groupes djihadistes. (illustration)

Au moins 41 militaires ont été tués dans un double attentat contre l'armée lundi à Aden, la grande ville du sud du Yémen, selon un nouveau bilan de sources de sécurité. Un précédent bilan faisait état de 20 morts.

Les deux attentats ont eu lieu dans le quartier de Khor Makasr, non loin de l'aéroport international d'Aden, dont les accès ont été fermés par les forces de sécurité, selon les mêmes sources.

La ville côtière d'Aden sert de capitale temporaire au gouvernement yéménite du président Abd-Rabbou Mansour Hadi, qui tente de reprendre pied à Sanaa, prise par les rebelles chiites houthis en septembre 2014.