Washington demande la libération de trois Américains détenus en Corée du Nord

Le gouvernement américain a demandé à la Corée du Nord de libérer trois détenus.

08 sept. 2014, 07:35
FILE - In this Sept. 1, 2014 file photo, Kenneth Bae, an American tour guide and missionary serving a 15-year sentence, detained in North Korea,  speaks to the Associated Press, in Pyongyang, North Korea. Bae,  who is accused of plotting to overthrow Pyongyang regime, has been sentenced to a 15-year term. (AP Photo/Wong Maye-E, File)

Les Etats-Unis ont appelé dimanche la Corée du Nord à libérer les trois Américains détenus dans l'Etat communiste. Cette demande survient quelques heures après l'annonce par Pyongyang du procès de l'un d'entre eux.

Matthew Miller va être jugé par un tribunal nord-coréen le 14 septembre, avait annoncé dans la journée l'agence officielle KCNA. La Corée du Nord avait indiqué en juin que Matthew Miller et Jeffrey Fowle (un des deux autres détenus américains) seraient traduits en justice pour des actions non spécifiées assimilées à "des actes hostiles contre le pays".

Le dernier des trois détenus, Kenneth Bae, a été arrêté en novembre 2012. Accusé d'être un militant chrétien évangéliste cherchant à renverser le gouvernement nord-coréen, il a été condamné à 15 ans de camp de travail.

"Pour des raisons humanitaires concernant Jeffrey Fowle, Matthew Miller, et leurs familles, nous demandons que la République populaire démocratique de Corée (RPDC, la Corée du Nord) les libère afin qu'ils puissent rentrer chez eux", a déclaré la porte-parole du Département d'Etat américain Jen Psaki.

"Nous demandons également à la RPDC de pardonner à Kenneth Bae, de lui accorder une amnistie exceptionnelle et de le libérer pour qu'il rejoigne sa famille et bénéficie de soins", a-t-elle ajouté. Le 2 septembre, les trois Américains avaient lancé un appel pour demander à Washington d'envoyer un émissaire afin de négocier leur libération avec Pyongyang.

Alors qu'ils étaient surveillés par des représentants du gouvernement, ils ont raconté leurs conditions de détention dans une interview à la chaîne CNN, ce qui est très inhabituel en Corée du Nord. Les trois prisonniers étaient dans un hôtel de la capitale nord-coréenne.