Voyages: la région de la bande de Gaza à éviter

En raison de tirs de roquettes autour de la bande de Gaza, le DFAE recommande aux voyageurs se rendant en Israël d'éviter la région dans un rayon de 40 kilomètres.

09 juil. 2014, 12:45
De la fumée s'élève après une attaque de l'aviation israélienne au sud de la ville de Gaza le 8 juillet.

Depuis que les tirs de roquettes se sont multipliés autour de la bande de Gaza, le DFAE conseille aux voyageurs se rendant en Israël de ne pas séjourner dans un rayon de 40 kilomètres autour du territoire contrôlé par le Hamas. Les liaisons aériennes avec Tel-Aviv, qui se trouve au-delà de ce périmètre, sont maintenues.

Sur son site, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) recommande aux voyageurs de "s'informer par les médias sur l'évolution de la situation dans le pays et dans toute la région proche-orientale" avant le départ.

Une fois sur place, les services de Didier Burkhalter préconisent de "suivre les instructions des autorités locales (...) et d'éviter dans la mesure du possible les centres commerciaux, les restaurants, les transports en commun et les manifestations et rassemblements de foule."

Les écoles et les camps de vacances situés dans un rayon de 40 km autour de la bande de Gaza ont déjà été fermés mardi et les habitants ont été invités à éviter tout rassemblement.

Ces mesures ont été prises après que des dizaines de roquettes se sont abattues dans le sud d'Israël depuis la nuit de lundi à mardi. Au total, plus de 320 projectiles ont été tirés de Gaza vers Israël depuis le début, il y a trois semaines, d'un cycle de violence.

Mercredi, les liaisons aériennes prévues entre la Suisse et Tel-Aviv devaient être maintenues. Les quatre rotations annoncées depuis l'aéroport de Zurich et celle de Bâle-Mulhouse n'étaient pas supprimées.