Volvo Cars rappelle 127'000 voitures

Une fuite dans le circuit de climatisation force Volvo Cars, propriété du Chinois Geely, a rappeler 127'000 véhicules dans le monde.
29 sept. 2016, 20:08
Volvo entend contrôler "par précaution" les modèles XC90, S90 (photo) et V90 commercialisés en 2015 et 2016.

Volvo Cars, propriété du Chinois Geely, va rappeler 127'000 véhicules dans le monde, dont 44'000 aux Etats-Unis. Une fuite dans le circuit de climatisation en est la cause, a-t-on appris jeudi auprès d'un porte-parole du constructeur.

Volvo entend contrôler "par précaution" les modèles XC90, S90 et V90 commercialisés en 2015 et 2016, a indiqué le porte-parole.

"Nous avons identifié un problème de moisissure dans l'habitacle. Après enquête, il s'avère qu'un tuyau de drainage couplé à la climatisation pour filtrer l'humidité pourrait avoir été mal installé", a-t-il précisé.

"Le défaut pourrait provoquer des fuites qui, si le problème n'était pas corrigé, seraient susceptibles d'affecter le câblage électrique, et donc les airbags et le système de gestion du moteur", a-t-il ajouté. Selon lui, aucun accident lié à cette anomalie n'a été recensé.

Outre les Etats-Unis et la Suède (6400 véhicules), les gros marchés du constructeur sont concernés. Parmi eux, figurent notamment la Chine et l'Allemagne.