Réservé aux abonnés

Volkswagen devient numéro un mondial devant Toyota

Malgré le scandale des moteurs diesel truqués, le constructeur allemand a vendu l’an dernier plus de 10 millions de véhicules.

30 janv. 2017, 23:30
/ Màj. le 31 janv. 2017 à 00:01
epa05761257 (FILE) - A file photo dated 14 March 2013 shows a Volkswagen Golf VII being picked by an automatic elevator to be transported out of the glass silo, which is used as storage for new VW cars in the Autostadt (Autocity )in Wolfsburg, Germany. Reports on 30 January 2017 state Volkswagen has taken over from Toyota as the world's biggest car maker. According to reports, Volkswagen sold 10.3 million vehicles, compared with Toyota's 10.175 million cars that was 0.2 more than in 2016. Volkswagen earlier in January said their annual sales in 2016 increased by 3.8 per cent.  EPA/SEBASTIAN KAHNERT  GERMANY OUT (FILE) GERMANY ECONOMY VOLKSWAGEN

Le «dieselgate» n’a pas mis à terre Volkswagen, bien au contraire. Le constructeur allemand vient de réussir l’exploit de détrôner Toyota au rang de numéro un mondial de l’automobile. L’an dernier, le géant allemand, maison mère de douze marques dont Audi, Porsche, Seat, Skoda et Bentley, a écoulé 10,3 millions d’unités (+3,8%), un record. Volkswagen met ainsi fin à la longue suprématie de Toyota, champion du secteur depuis 2008 (à l’exception de 2011, année du tsunami), qui a écoulé en 2016 10,18 millions de véhicules.

Le groupe nippon, qui chapeaute quatre marques – Toyota...