Réservé aux abonnés

Victoire des laïcs en Tunisie

Le parti islamiste Ennahda a reconnu sa défaite et a félicité le rassemblement séculier Nidaa Tounes pour sa victoire.

28 oct. 2014, 00:01
data_art_2702647.jpg

Béji Caïd Essebsi a réussi un sacré tour de force deux ans après la fondation de son parti, Nidaa Tounes.

La Tunisie, où est né le Printemps arabe en 2011, cette floraison démocratique qui, chez ses voisins égyptiens et libyens, a vécu, vient à nouveau de se singulariser: Ennahda, le parti islamiste au pouvoir depuis trois ans, a été défait dans les urnes dimanche, lors d'élections législatives remportées par le rassemblement séculier Nidaa Tounes. Ce "petit" pays d'environ onze millions d'habitants vient ainsi de faire mentir la plaisanterie grinçante selon laquelle "avec les islamistes, on n...