Venezuela: ils risquent 20 ans de prison pour avoir baptisé un âne Maduro

Au Venezuela, deux pompiers encourent 20 ans d’emprisonnement pour s’être moqué de leur président en le comparant à un âne dans une vidéo postée sur le Net.

17 sept. 2018, 21:35
Un des pompiers parodie la visite du président dans la caserne en y promenant un âne.

Deux pompiers vénézuéliens ont été arrêtés la semaine dernière dans la ville de Merida, dans l’ouest du pays. Leur crime? Ils sont accusés d’incitation à la haine pour s’être moqué du chef d’Etat au travers d’un âne appelé Maduro dans une vidéo qui a fait le buzz sur le Net, rapporte notamment The Independant.

Les deux sapeurs, âgés de 41 et 45 ans, ont publié sur les réseaux sociaux une parodie de la visite officielle du président Nicolas Maduro dans leur caserne. Les commentaires de celui qui filme ne laissent planer aucun doute: «Nous recevons la visite du président Maduro» ou encore «Président Maduro, par ici s’il vous plaît!».

 

 

Les deux hommes ont été inculpés ce week-end et risquent jusqu’à 20 ans de prison.
 

Selon Sud Ouest, qui cite le représentant d’une ONG locale de défense des droits de l’homme, un tribunal a ordonné une «mesure de privation de liberté» (détention provisoire) à l’encontre de Ricardo Prieto et Carlos Varon, arrêtés mercredi, pour «incitation à la haine» aggravée.

Les opposants au président vénézuélien ont pris pour habitude de se moquer de lui en le surnommant «Maburro», «burro» signifiant «âne» en espagnol, rappelle BFM TV.