Vatican: le pape François refuse de rencontrer le dalaï-lama pour ne pas froisser la Chine

Pour le pape François, les relations entre l'Eglise catholique et la Chine sont primordiales. Le souverain pontife a ainsi refusé de rencontrer le dalaï-lama, chef spirituel des Tibétains.

12 déc. 2014, 17:00
La dernière rencontre du dalaï-lama avec un pape remonte à 2006. A l'époque, il s'appelait Benoît XVI.

Le pape François a refusé d'accorder une audience privée au dalaï-lama pour ne pas porter préjudice aux relations déjà difficiles entre l'Eglise catholique et la Chine, a annoncé le Vatican vendredi. Le dernier entretien du dalaï-lama avec un pape remonte en 2006, lorsqu'il avait rencontré Benoît XVI.

La demande d'audience du chef spirituel des Tibétains a été rejetée "pour d'évidentes raisons liées à la situation délicate" en Chine, a déclaré un porte-parole du Vatican, selon lequel le dalaï-lama a compris la décision du pape.

Le dalaï-lama, qui est en ce moment à Rome pour assister à une réunion des lauréats du prix Nobel de la paix, a déclaré aux médias italiens qu'il avait sollicité une audience mais qu'il ne voulait pas embarrasser le pape.

Un responsable du Vatican a précisé sous le sceau de l'anonymat que François n'avait pas décliné la demande "par peur mais pour épargner davantage de souffrance à ceux qui ont déjà souffert", en allusion aux catholiques chinois.