Vague de démission chez Malaysia Airlines après la double tragédie

Les deux catastrophes qui ont touché récemment Malaysia Airlines ont provoqué une série de démissions parmi le personnel. Pas moins de 186 employés de cabine ont quitté cette année leur compagnie aérienne.

26 août 2014, 15:17
Après le crash du MH17 en Ukraine, les démissions de collaborateurs de cabine ont atteint un pic.

Pas moins de 186 employés de cabine de Malaysia Airlines ont quitté cette année la compagnie aérienne touchée dernièrement par deux catastrophes meurtrières. Nombre de démissionnaires ont cité des pressions familiales et des craintes pour leur sécurité.

La compagnie malaisienne, qui avait avant cette année une bonne réputation en matière de sécurité, s'est retrouvée au bord du précipice après une double tragédie: un avion avec 239 personnes à bord a mystérieusement disparu entre Kuala Lumpur et Pékin le 8 mars (vol MH370), et un autre appareil avec 298 occupants a été abattu par un missile le 17 juillet (vol MH17) au-dessus de l'Ukraine.

"Après l'incident du MH17, les démissions de collaborateurs de cabine ont atteint un pic, mais elles ont maintenant diminué pour atteindre des niveaux acceptables et routiniers", a indiqué mardi la compagnie dans un communiqué.

"Peur de voler"

Abdul Malek Ariff, secrétaire général du syndicat du personnel de la compagnie, a déclaré au quotidien "Edge Financial Daily" lundi que des stewards et hôtesses "avaient maintenant peur de voler".

Des déficits en personnel de cabine obligent en outre des hôtesses et stewards a travailler jusqu'à 12 heures par jour, a ajouté le responsable de ce syndicat représentant 8000 salariés de la compagnie, qui en compte 19'500.

Malaysia Airlines a indiqué qu'elle fournissait à son personnel un soutien psychologique.