Réservé aux abonnés

Ursula von der Leyen, opération séduction

La candidate au poste de présidente de la Commission européenne, caresse les députés dans le sens du poil.
11 juil. 2019, 00:01
epa07708010 Ursula von der Leyen the nominated President of the European Commission gives a press briefing following a meeting of Political groups Presidents at European Parliament in Brussels, Belgium, 10 July 2019. Von der Leyen is meeting alll groups about her  nomination as the head of the European Commission, a vote will take place next week at plenary session of the parliament.  EPA/OLIVIER HOSLET BELGIUM EU FUTUR EU INTITUTIONS PRESIDENTS MEETING

Ursula von der Leyen, l’Allemande que les leaders des Vingt-Huit souhaitent installer à la présidence de la Commission européenne, le 1er novembre, a lancé une vaste offensive de charme au Parlement européen, qui devra l’adouber, en principe, mardi. La ministre allemande de la Défense, une démocrate-chrétienne, a multiplié, hier, les rendez-vous avec les principaux groupes politiques représentés à Strasbourg, en vue de les amadouer. Son choix, en effet, n’est pas apprécié par tout le monde.

Les leaders des Vingt-Huit l’ont tirée de leur chapeau, dans le cadre d’un vaste marchandage. L...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois