Réservé aux abonnés

Une violence fondatrice qui dure

06 mai 2015, 00:01
data_art_3114720

de Romed Wyder, avec Joel Basman, Moris Cohen, Sarah Adler... Durée: 1 h 35 Age légal/conseillé: 16/16

Après "Pas de café, pas de télé, pas de sexe" (1999) et "Absolut" (2004), deux longs métrages de fiction qui nous faisaient humer l'air du temps avec un certain culot, le cinéaste Romed Wyder s'est attaqué à un projet pour le moins audacieux, l'adaptation du premier roman d'Elie Wiesel paru en 1961. Le récipiendaire du prix Nobel de la paix 1986 y délivre une réflexion pleine d'acuité sur la violence fondatrice qui a prévalu à la constitution de l'Etat d'Israël. A défaut d'une anamnèse colle...