Réservé aux abonnés

Une force africaine anti-Boko Haram

Afrique Tchad, Niger, Nigeria, Cameroun et Bénin se sont mis d'accord pour mobiliser 8700 soldats contre le groupe islamiste nigérian. Reste à régler le problème du financement.

09 févr. 2015, 00:01
data_art_2911604.jpg

TANGUY BERTHEMET

Baptisée Force multinationale mixte (FMM), elle comptera 8700 hommes, avec une forte coloration nigériane et tchadienne. Ces deux pays apportent respectivement 3500 et 3200 soldats à l'unité, ainsi que le gros du matériel. Le Cameroun et le Niger, auxquels s'est joint le Bénin, dépêcheront 750 soldats chacun.

Pour l'heure, l'entrée, un temps évoquée, d'autres pays du continent, comme l'Ouganda, a été repoussée. "Mais des accords pourront être signés ensuite" , souligne le capitaine de vaisseau Emmanuel Miss. "Cette réunion a permis d'aplanir bien des problèmes" , s'est réjou...