Réservé aux abonnés

Un tribunal ordonne de réunir les familles

La politique de «tolérance zéro» du gouvernement Trump dénoncée par un tribunal de San Diego.

28 juin 2018, 00:01
epa06843038 Migrant families are processed at the Central Bus Station before being taken to Catholic Charities in McAllen, Texas, USA, 26 June 2018. Immigration along the Rio Grande in Texas has become a political issue, due to the controversy surrounding the US Justice Department's suspended 'Zero Tolerance' policy of criminally prosecuting all migrants entering the country illegally and the now-reversed policy of separating migrant children from their parents.  EPA/LARRY W. SMITH USA IMMIGRATION

Un tribunal de San Diego (sud-ouest des Etats-Unis) a ordonné, dans la nuit de mardi à hier, la réunification des familles de migrants séparées par la police de l’immigration, dénonçant la politique de «tolérance zéro» du gouvernement Trump.

Le président républicain Donald Trump avait pourtant obtenu, mardi, une victoire importante après des mois de contentieux judiciaire, quand la Cour suprême a validé son décret migratoire controversé visant les citoyens de six pays à majorité musulmane.

Mais sa politique de «tolérance zéro» face à l’immigration clandestine, contre laquelle près de vingt Etats...