Réservé aux abonnés

Un site chinois pour dénoncer des espions

Lancée ce dimanche, la plateforme encourage les citoyens à signaler des individus mettant en danger la sécurité du pays.Lancée ce dimanche, la plateforme encourage les citoyens à signaler des individus mettant en danger la sécurité du pays.

17 avr. 2018, 00:01
A Chinese woman uses a Yahoo browser moments before an Ali Baba and Yahoo joint press conference at the China World hotel in Beijing Thursday, Aug. 11, 2005. Yahoo Inc. announced Thursday it would pay US$1 billion (euro810 million) in cash to acquire a 40 percent stake in the Chinese e-commerce firm Alibaba.com. The agreement makes Yahoo the largest strategic investor in Alibaba, and is the biggest deal yet in a flurry of investments in China by foreign Internet companies eager for a share of a market with more than 100 million people online. (KEYSTONE/AP/Elizabeth Dalziel) CHINA YAHOO ALIBABA

On n’arrête pas le progrès: en Chine, on peut désormais dénoncer un espion en quelques clics. Il suffit de se rendre sur un site internet lancé, ce dimanche, par le ministère de la Sécurité nationale. La plateforme (www.12339.gov.cn) permet aussi de signaler toute action encourageant la «subversion» ou le «renversement du système socialiste».

Pékin, qui évoque régulièrement la menace représentée par les «forces étrangères hostiles» pour justifier notamment la censure, fait de plus en plus appel aux citoyens pour récolter des informations. Les informateurs peuvent à présent remplir un formulai...