Réservé aux abonnés

Un sésame pour l’Europe qui coûtera cinq euros

17 nov. 2016, 00:29
Poste de douane des Verrieres.

Les Verrieres, le 7 decembre 2004
Photo: Richard Leuenberger  LES VERRIERES

Objectif: sécuriser au maximum l’espace Schengen. Bruxelles a proposé hier d’instaurer, à partir de 2020, un Système européen d’autorisation et d’information concernant les voyages (Etias) qui imposera à tous les non-Européens dispensés d’obtenir un visa avant se rendre sur le Vieux Continent de montrer patte blanche. Etias s’inspire du système américain Esta.

Avant d’entreprendre un voyage dans la zone Schengen, dont la Suisse fait partie, les étrangers établis dans les quelque 60 pays – notamment les Etats-Unis, le Japon, l’Australie, le Canada et, bientôt peut-être, la Turquie, l’Ukraine ou ...