Réservé aux abonnés

Un référendum pour le climat préconisé

Des citoyens chargés de faire des propositions ont parlé.

22 juin 2020, 00:01
epa08495172 French President Emmanuel Macron (C) during an European Council by videoconference in Paris, France, 19 June 2020. In the video conference, the leaders are discussing the creation of a fund to help member states recover from the economic impact of the ongoing COVID-19 pandemic caused by the SARS-CoV-2 coronavirus, as well as lay out a new long-term budget for the bloc.  EPA/ELIOT BLONDET/ POOL MAXPPP OUT
ArcInfo

La Convention citoyenne pour le climat, chargée de proposer des mesures destinées à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40%, a adopté le principe de demander par référendum l’introduction dans le préambule et l’article un de la constitution française les notions de protection de l’environnement, de la biodiversité et «la lutte contre le dérèglement climatique» et à créer un crime d’écocide.

Les 150 participants, tirés au sort, ont, en revanche, rejeté l’idée d’utiliser ce référendum pour interroger les Français sur d’autres mesures, semblant ainsi prendre à contre-pied le président...