Un pasteur vend des faux Hirst pour se faire de l'argent

Un pasteur a été reconnu coupable mardi à New York, aux Etats-Unis, d'avoir tenté de vendre cinq faux dont il assurait qu'ils sortaient tout droit du studio de l'artiste britannique Damien Hirst
09 avr. 2014, 07:24
Le faux tableau de Damien Hirst vendu à la maison d'enchères new-yorkaise Sotheby's.

Un pasteur de 46 ans, qui officie aussi comme courtier d'art amateur, a proposé à la maison d'enchères Sotheby's à Manhattan un faux "spin" de Hirst, une peinture sur support rond où la gouache est répartie en utilisant la force centrifuge. Mais, lorsque Sotheby's a voulu authentifier l'oeuvre, le studio de Damien Hirst lui a assuré que la peinture était un faux.

Sotheby's a alors contacté le bureau du procureur de Manhattan et un policier s'est fait passer pour un acheteur potentiel auprès du pasteur. Ni voyant que du feu, ce dernier lui a proposé cinq fausses oeuvres de Hirst, tout en l'assurant de leur authenticité, pour un total de 185'000 dollars.

L'homme d'église a été arrêté le 7 février 2013, lors de sa rencontre avec le policier. Il risque jusqu'à sept ans de prison. Il connaîtra sa peine le 19 mai.

Damien Hirst est l'emblème du mouvement des "Young British Artists" et a longtemps été un "enfant chéri" du marché de l'art. En 2008, il a vendu d'un coup chez Sotheby's plus de 220 oeuvres pour 200 millions de dollars. Sa cote montre toutefois des signes de faiblesse ces derniers mois.