Un numéro vert anti-terroriste à Londres

A un peu plus de cinq mois de l'ouverture des Jeux Olympiques dans la capitale britannique, la police londonienne a mis aujourd'hui à la disposition du public un numéro vert anti- terroriste pour qu'il l'alerte sur tout acte ou individu suspect. Quelque 25'000 militaires et policiers seront déployés pendant les J0.

13 févr. 2012, 08:00
telephone_key

«Des terroristes vivent parmi nous. On veut que vous nous avertissiez sur quelqu'un ou quelque chose qui détonne dans votre vie de tous les jours. Vous pouvez avoir des informations qui pourraient sauver des vies», a expliqué un responsable de Scotland  Yard, Stuart Osborne.

La menace d'attaques à Londres et en Grande-Bretagne dans l'ensemble, venant de groupes ou d'individus émanant d'Al-Qaïda ou  de républicains dissidents irlandais, est «réelle et sérieuse», selon la police.

Quelque 25'000 militaires et policiers seront déployés pendant  les JO, dans le cadre d'une opération qui coûtera 553 millions de  livres (665 millions d'euros) et qui mobilisera aussi des avions de  combat, deux navires de guerre et des missiles sol-air. Londres  accueillera les JO du 27 juillet au 17 août.

La capitale britannique avait été le théâtre le 7 juillet 2005 de  plusieurs attentats dans les transports en commun, qui avaient fait  52 morts, en plus des quatre kamikazes. Ces attentats avaient été  perpétrés au lendemain de l'annonce de l'attribution des JO d'été de  2012 à Londres.