Un navire de militants pro-palestiniens a été intercepté en mer par les forces israéliennes

Un navire de militants pro-palestiniens qui tentaient de briser le blocus de la bande de Gaza a été intercepté par la marine israélienne.

29 juin 2015, 08:49
epa02188337 Four small Israeli navy vessels containing navy commandos speed into the port of Ashdod in southern Israel on 05 June 2010. Earlier the Israeli navy boarded and took cotrol of the Free Gaza flotilla ship, the Rachel Correa off the coast of the Gaza Strip with no violence, according to the Israeli army spokesman, after issuing several invitations for the ship to enter Ashdod port and have its cargo inspected before being brought into the Gaza Strip. Behind are freight ships outside the Ashdod port.  EPA/JIM HOLLANDER

Les forces israéliennes ont intercepté sans employer la force un navire de militants pro-palestiniens qui tentaient de briser le blocus de Gaza. Elles l'ont escorté vers un port israélien tôt lundi matin, a annoncé l'armée.

"En accord avec le droit international, la marine israélienne a demandé à plusieurs reprises au navire de changer de cap", précise un communiqué de l'armée. "Après leur refus, la marine a intercepté le navire dans les eaux internationales pour l'empêcher de briser le blocus de la bande de Gaza", poursuit le texte.

Une porte-parole militaire a confirmé à l'AFP que le bateau était le navire suédois "Marianne de Göteborg", qui fait partie de la "Flottille de la liberté III", un convoi de quatre navires transportant des militants pro-palestiniens. Ils veulent briser le blocus, comme le député arabe israélien Bassel Ghattas et l'ancien président tunisien Moncef Marzouki.

"Cette flottille n'est rien d'autre qu'une démonstration d'hypocrisie et de mensonges qui ne fait qu'aider l'organisation Hamas et qui ignore toutes les horreurs dans notre région", a déclaré lundi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dans un communiqué destiné à féliciter les forces israéliennes impliquées dans l'interception du navire.