Un journaliste indien licencié parce qu'il ne voulait pas se mouiller les pieds

Etre journaliste signifie parfois devoir se mouiller. Même si on ne le souhaite pas vraiment. Un journaliste indien l'a appris à ses dépens mardi dernier.

28 juin 2013, 13:15
capture2_

Un journaliste indien a fait scandale lundi, alors qu'il couvrait les inondations et glissements de terrain qui ont frappé l'Etat de l'Uttarakhand, en Inde, où l'on dénombre quelque mille morts. Ne souhaitant pas se mouiller, il s'est perché sur les épaules d'un rescapé des inondations pour parler à l'antenne.

Choqué, son employeur, la chaîne de télévision News Express, l'a licencié le mardi suivant et a refusé de diffuser le reportage en question, jugé "hautement déplaisant".