Un hôpital facture aux parents le premier baiser donné à leur bébé qui vient de naître

Il n'y a pas de petit profit. Un adage qu'a parfaitement mis en pratique un hôpital américain. Ainsi, embrasser son nouveau-né équivaut à une prestation payante. Des parents l'ont appris à leurs dépens en se voyant obligés de débourser 40 dollars.

05 oct. 2016, 16:18
/ Màj. le 05 oct. 2016 à 17:15
Embrasser son bébé est facturé en plus aux Etats-Unis.

Tous les parents vous le diront, les premiers instants de la naissance d'un enfant restent généralement gravés en mémoire. Entendre le premier cri, le tenir pour la première fois dans ses bras ou couper le cordon ombilical, autant d'événements symboliques qui marquent à vie ceux qui le vivent. Un hôpital américain l'a bien compris et a décidé de facturer certaines prestations.

Ainsi, pour avoir embrassé leur bébé juste après un accouchement par césarienne, des parents ont dû payer la somme de 39,35 dollars, soit à peu près autant en francs suisses, comme le rapporte Gonzoo. En fait, cette somme équivaut au tarif d'une prestation appelée "Skin to skin" ("Peau contre peau"). Comme son nom l'indique, elle inclut la possibilité pour les parents de prendre un moment l'enfant dans les bras.

 

Sur la photo publiée par les parents, on constate que le montant total de l'accouchement est tout de même de 13 000 dollars. La somme peut paraître choquante, mais il faut rappeler que le système de santé américain est totalement privatisé.