Réservé aux abonnés

Un complot a-t-il entraîné la chute de Lula?

Des magistrats anticorruption auraient conspiré pour envoyer en prison l’ex-président, selon des révélations de presse.
12 juin 2019, 00:01
FILE - In this June 6, 2016, file photo, Brazil's Former President Luiz Inacio Lula da Silva speaks at a rally in defense of public companies and against Brazil's interim President Michel Temer in Rio de Janeiro, Brazil. Lawyers for the ex-President have filed a petition on Thursday, July 28, 2016, with the U.N. denouncing what they call a lack of impartiality and abuse of power by the judge investigating the corruption scandal at state-owned oil company Petrobras. (AP Photo/Felipe Dana, File) Brazil Lula

Le Brésil était secoué, en ce début de semaine, par les révélations d’un site d’investigation affirmant que des magistrats responsables de l’opération anticorruption du «Lava Jato» («lavage express») auraient conspiré pour envoyer en prison l’ex-président, Luiz Inacio Lula da Silva, et ainsi empêcher son éventuel retour au pouvoir lors de l’élection présidentielle de l’an dernier.

Coïncidence ou pas, la Cour suprême du Brésil a annoncé hier qu’elle jugera le 25 juin la demande de mise en liberté déposée en décembre par l’ancien président de gauche, qui purge une peine de huit ans et d...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois