Ultime répétition avant d'allumer la flamme olympique pour de bon

C'est dimanche que sera allumée la flamme olympique à Olympie, plus de 4 mois avant les jeux de Sotchi, en Russie. Une répétition générale a eu lieu samedi.

28 sept. 2013, 15:15
epa03887160 Actress Ino Menegaki (front), in the role of the High Priestess, lights the torch of the Olympic Flame during the rehearsal of the Lighting Ceremony of the Olympic Flame for the Sochi Winter Olympics 2014, in front of the Hera Temple in Ancient Olympia, Greece, 28 September 2013. The flame will make a 56,000km journey through Greece and Russia  using 14,000 torchbearers. It will be handed to Sochi organizers on 05 October 2013 at Athens' Panathinaic Stadium, where the first modern games were held in 1896. The Sochi Games will be held from 07 until 23 February 2014.  EPA/ORESTIS PANAGIOTOU

La flamme olympique sera allumée dimanche à Olympie, plus de quatre mois avant les Jeux d'hiver de Sotchi, au cours d'une cérémonie qui marquera la première apparition officielle du nouveau président du CIO, Thomas Bach.

Cette cérémonie rassemble des prêtresses qui accomplissent le rite traditionnel de l'allumage de la flamme aux rayons du soleil à l'aide d'un miroir parabolique dans l'enceinte du temple d'Héra.

Une fois la flamme allumée, la torche olympique entamera un périple dont le premier relayeur sera le skieur grec Ioannis Antoniou, 18 ans. La flamme arrivera en Russie le 7 octobre, où elle entamera un parcours de 123 jours, jusqu'à la cérémonie d'ouverture des JO, le 7 février.

Plus de 14000 personnes devraient porter ce symbole à travers la Russie, sur un parcours d'environ 65'000 km, pour le plus long relais de la flamme olympique de l'histoire. Le relais passera dans plus de 2900 villes et agglomérations des 83 provinces russes, de Kaliningrad à Vladivostok.

Symboliquement, le flambeau olympique sera même envoyé dans l'espace en novembre, pour un séjour dans la station spatiale internationale.

La cérémonie de dimanche constituera la première sortie officielle de l'Allemand Thomas Bach, élu le 10 septembre à la tête du CIO.