Réservé aux abonnés

Guerre en Ukraine: les alliés de Poutine

Vue d’Europe ou de Washington, l’impression domine que le monde entier s’est levé contre Poutine et sa guerre en Ukraine. C’est inexact.

30 avr. 2022, 00:01 / Màj. le 30 avr. 2022 à 08:53
Vladimir Poutine et le président chinois Xi Jinping lors de leur rencontre à l’occasion de l’ouverture des JO  de Beijing, le 4février 2022. L’offensive en Ukraine a débuté le 24 février.

Depuis le début de la guerre, une partie du monde soutient ouvertement le régime de Vladimir Poutine, tandis qu’une autre s’abstient de le condamner, se réfugiant dans l’indifférence ou l’embarras. Et deux mois après le début de l’offensive, les crimes de guerre commis par les forces russes en Ukraine n’ont pas modifié le positionnement de ces pays.

Le 2 mars, la résolution de l’ONU condamnant l’agression de l’Ukraine a été adoptée par 141 Etats. Mais elle a été rejetée par cinq pays, la Russie bien sûr, la Biélorussie, la Corée du Nor...