Réservé aux abonnés

Guerre en Ukraine: le conflit pousse la Suisse à réfléchir au concept de neutralité

La guerre force la Suisse à se poser des questions fondamentales sur les contours de sa politique de neutralité, ses concepts de défense armée et sur ses relations avec ses voisins.

04 mars 2022, 00:01 / Màj. le 04 mars 2022 à 07:20
A l’instar de la Suède et de la Finlande, deux pays également neutres, la Suisse pourrait aussi renforcer ses liens avec l’OTAN.

L’éclatement de la guerre en Ukraine et l’alignement de la Suisse sur la politique de sanctions économiques et financières de l’Union européenne font bouger les lignes du débat sur les politiques étrangère et de sécurité de la Suisse

La réflexion, existante, mais encore peu formulée, dans l’arène politique, dépasse nettement les cercles politiques pour concerner tout un chacun. Suède et Finlande, deux pays neutres, ont déjà franchi de grands pas depuis une sema...