Réservé aux abonnés

UE: pas tous prêts

Plusieurs pays se déclarent disposés à accueillir des détenus. D'autres renâclent encore.

27 janv. 2009, 05:02

L'entrée en fonction de Barack Obama et la première décision qu'a prise le nouveau président américain - fermer, dans un délai d'un an, la prison de Guantanamo - confronte déjà les Vingt-Sept à un casse-tête: à l'unanimité, ils se déclarent prêts à aider Washington à tourner une des pages les plus sombres des relations transatlantiques mais ne sont pas tous prêts à accueillir sur leur territoire des détenus de la base cubaine.

Réunis à Bruxelles, les m...