Trente-sept étrangers de 8 nationalités différentes tués

Trente-sept étrangers ont été tués lors de l'attaque et de la prise d'otages par un groupe islamiste de centaines d'employés dans un complexe gazier du sud-est de l'Algérie

21 janv. 2013, 15:57
Une dizaine d'otages est toujours retenue à In Amenas.

Trente-sept étrangers ont été tués lors de l'attaque et de la prise d'otages par un groupe islamiste de centaines d'employés dans un complexe gazier du sud-est de l'Algérie, a annoncé lundi le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal. Ces personnes sont de huit nationalités différentes.

"Trente-sept étrangers de huit nationalités différentes" ont été tués lors de cet épisode sanglant qui a duré quatre jours, a-t-il dit lors d'une conférence de presse. Un premier bilan officiel faisait état samedi soir de 23 personnes tuées, dont des étrangers et des Algériens.

"Les 32 terroristes sont venus du nord du Mali", ajouté M. Sellal. M. Sellal a précisé que les assaillants étaient de nationalités algérienne, canadienne, égyptienne, tunisienne, malienne, et mauritanienne.

Ils étaient tous membres du groupe de Mokhtar Belmokhtar, l'un des fondateurs d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qu'il a quitté en octobre dernier pour fonder son propre groupe.