Tour d'Espagne: l'Italien Vincenzo Nibali se paie une balade en voiture et est exclu de la Vuelta

L'Italien Vincenzo Nibali a été viré, dimanche, du Tour d'Espagne. Le champion national s'est accroché à une voiture, un geste assez courant dans le peloton. Mais ici, il s'est carrément payé une petite balade à l'oeil...
08 sept. 2015, 17:01
La voiture s'approche de l'Italien, puis accélère, emmenant avec lui le champion d'Italie, ni vu, ni connu... ou pas.

Sur le Tour d'Espagne, un coup de tonnerre s'est produit, dimanche en soirée, avec l'exclusion de la course signifiée à Vincenzo Nibali. L'Italien a vécu une journée noire. Pris dans la chute massive avec aussi notamment Peter Sagan (Slq) et Nacer Bouhanni (Fr) à 30 km de l'arrivée, le vainqueur du Tour de France 2014 a perdu le contact avec le peloton, avant de parvenir à rentrer. Le champion d'Italie a ensuite laissé beaucoup d'énergie dans sa course-poursuite derrière le peloton et il a calé dans l'ascension finale.

En soirée toutefois, le jury a décidé de l'exclure de la course, car le coureur s'est longuement accroché à sa voiture pour revenir. Les images de la TV n'ont laissé aucune incertitude sur le fait que Nibali a triché.

A partir de la 28e seconde, la voiture d'Astana se rapproche de son coureur, il s'accroche et soudain, Nibali décolle littéralement, sous l'oeil médusé des autres coureurs et surtout, sous l'oeil médusé de millions de téléspectateurs.