TEVA, spécialiste des génériques, s'attaque au marché du Viagra

Le groupe israélien Teva Pharmaceutical Industries lance dans neuf pays européens, dont la Suisse, un générique du Viagra.

24 juin 2013, 14:47
Les résultats de cette étude indiquent que tout homme souffrant de problème d'érection doit consulter un médecin sans attendre et insister pour avoir des examens cardiaques.

Le brevet du Viagra, développé par l'américain Pfizer pour lutter contre les dysfonctionnements érectiles, est désormais tombé dans le domaine public en Europe. Résultat, un générique apparaît sur le marché.

Après avoir déjà lancé le générique du Viagra en Espagne, le groupe israëlien Teva l'a mis à disposition des répartiteurs et des pharmaciens en Allemagne, en Autriche, en Belgique, au Danemark, en Grande-Bretagne, en Irlande, en Italie, aux Pays-Bas et en Suisse, selon un communiqué.

Ce médicament ne sera pas vendu directement aux consommateurs. L'inventeur de la molécule, Pfizer, avait par ailleurs annoncé la semaine dernière le lancement en France de son propre générique du Viagra le 22 juin, date de l'expiration dans le pays du brevet protégeant ce médicament.

Selon le président de Pfizer France Michel Ginestet, "une dizaine de fabricants" ont déposé une demande de mise sur le marché pour des génériques du Viagra en France. Le taux de substitution d'un médicament de marque par un générique est généralement de l'ordre de 80%.

Basé en Israel mais coté à la Bourse de New York, Teva est le numéro un mondial des médicaments génériques. L'un de ses concurrents est Sandoz, une marque appartenant au groupe bâlois Novartis.