Tension à Gaza: les tirs continuent malgré la visite du Premier ministre égyptien

Les raids de l'aviation israélienne se poursuivent à Gaza, malgré la visite de Hisham Qandil, Premier ministre égyptien arrivé vendredi matin.

16 nov. 2012, 10:04
L'aviation israélienne a procédé à 130 raids aériens sur la bande de Gaza ce vendredi matin en réplique à tirs de roquettes la veille.

Les tirs de roquette palestiniens et les frappes aériennes israéliennes ont continué pour le troisième jour consécutif vendredi à Gaza malgré l'arrivée sur place du Premier ministre égyptien. Deux Palestiniens ont été tués, selon des sources médicales.

Israël avait accepté, à la demande du Caire, de suspendre ses opérations pendant les trois heures que devait durer la visite de Hisham Qandil, à condition que cessent pendant la même période les tirs palestiniens.
 
Des roquettes tirées de Gaza sont tombées vendredi matin sur le sud du territoire israélien peu après l'arrivée du chef du gouvernement égyptien.
 
L'aviation israélienne a répliqué en attaquant la demeure du chef du Hamas pour le sud du territoire, a-t-on appris auprès du mouvement islamiste. Deux Palestiniens ont en outre été tués lors d'un raid aérien israélien sur le nord de la bande de Gaza, ont indiqué des sources médicales palestiniennes à l'AFP.
 
"Le Hamas ne respecte pas la visite à Gaza du Premier ministre égyptien et viole le cessez-le-feu provisoire accepté par Israël", a déclaré sur Twitter Ofir Gendelman, porte-parole du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.
 
L'armée israélienne a par ailleurs commencé à mobiliser 16'000 réservistes dans le cadre de l'opération militaire "Pilier de défense" contre les groupes armés de Gaza, a indiqué une porte-parole de l'armée. Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak avait approuvé jeudi le rappel de jusqu'à 30'000 réservistes, susceptibles d'être mobilisés à tout moment.