Tchad: 35 morts dans des affrontements entre éleveurs et cultivateurs

Des affrontements entre éleveurs et cultivateurs dans le sud du Tchad, en proie à des conflits meurtriers entre ces communautés, ont entraîné la mort d'au moins 35 personnes. Des représailles ont été menées après une attaque.

17 févr. 2021, 11:42
Un militaire a été tué dans des affrontements intercommunautaires.

Au moins 35 personnes ont été tuées, dont un militaire, dans des affrontements entre éleveurs et cultivateurs dans le sud du Tchad, en proie à des conflits meurtriers entre ces communautés, a indiqué mercredi le secrétaire général de la province.

A lire aussi : Inde: la rupture d’un glacier dans l’Himalaya fait au moins 26 morts et plus de 170 disparus

Des cultivateurs «ont été attaqués par des coupeurs de route. Cette attaque a fait un mort et deux blessés», a indiqué Mara Maad. En représailles, les cultivateurs, qui accusent les éleveurs d’être responsables, «ont attaqué lundi une zone où vivent les éleveurs», dans la province du Salamat, dans le sud-est du Tchad. Au total, «ces affrontements intercommunautaires ont fait 35 morts dont un militaire», a-t-il déclaré.